Rejoins le club

Le plan d’exonération fiscale de Denormandie, qui est entré en vigueur le 1er janvier 2019, crée des attentes et un intérêt élevés pour sa deuxième année d’utilisation.
Quelles sont ses propriétés? Quelles sont les conditions d’accès aux avantages fiscaux? À quelles fins?
Explications et actualités en 2020.

Denormandie Act, complément à Pinel Ancien Act

Faisant partie de Loi Denormandie, l’investisseur en acquiert un vieilles maisons situé dans l’un des 245 villes françaises droit à la loi. La liste complète des villes éligibles à la loi Denormandie est disponible ici >>

Il entreprend ensuite des rénovations du bien pour le remettre en état et proposer une offre de logement décent aux futurs locataires.

Laisser la propriété lui donne accès des réductions d’impôt, identique à la loi Pinel, et donc modulable en fonction de la durée de location.

Durée de location Réduction d’impôt accordée
6 ans 12%
9 années 18%
12 ans (9 ans prolongés de 3 ans) 21%

Les objectifs de la loi Denormandie

La création d’un tel système est le résultat de la volonté du gouvernement d’atteindre certains objectifs. Parmi eux :

  • Améliorer la qualité du parc immobilier français
  • Réaction à la demande croissante de loyers
  • Offrant des propriétés rénovées dans le centre-ville
  • Amélioration de la performance énergétique de certaines maisons anciennes

Pour mener à bien son cahier des charges, l’État a besoin d’investisseurs pour répondre besoin de rénovation domiciliaire.

Les baisses d’impôts visent à cela et incitent les contribuables à investir dans des domaines définis par le gouvernement.

La coopération profite ainsi aux deux parties: le gouvernement démarre son projet de logement et l’investisseur bénéficie d’une perspective d’exonération fiscale attractive.

Notez que la loi Denormandie a été renouvelée jusqu’au 2022 dans le cadre de la proposition financière 2020.

Conditions d’utilisation

L’accès aux avantages de la loi Denormandie est toujours régi par quelques hypothèses. La rénovation de l’immeuble devrait s’élever à ** 25% du total des charges d’exploitation ** (montant des travaux inclus) jusqu’à un investissement de 300 000 euros.

Cette mise en œuvre du décret du 27 mars 2019 fournir plus de détails sur la nature des travaux à effectuer.

Rénovation de la propriété

Avant le début des travaux, l’investisseur doit en avoir un Diagnostic de performance énergétique domestique (DPE). Les données recueillies serviront de point de départ pour l’évaluation finale de la production d’énergie de l’habitat.

C’est ainsi que les rénovations s’inscrivent dans une démarche particulière.

Le travail sera soit améliorer la performance énergétique de la maison d’au moins 30% (20% pour les habitats de collecte), c.-à-d. comprend 2 types de rénovations sur un bouquet de 5 offert:

  • Isolation du toit
  • isolation des fenêtres
  • Changement dans la production d’eau chaude
  • Changement de chaudière
  • Isolation des murs

Après les travaux

L’investisseur fait un autre diagnostic de performance énergétique. Le but est de démontrer des réductions de la consommation d’énergie que les œuvres ont généré.

Documents justificatifs

Une fois la rénovation terminée, l’administration fiscale demande 2 types de documents:

  • Cette pièces justificatives pour les 2 diagnostics
  • Cette Factures fonctionne : ils préciseront les types de rénovations entreprises, leur localisation et leurs critères de performance

A noter que si le bien est acquis auprès d’un promoteur immobilier, c’est ce dernier qui doit fournir tous les documents à l’investisseur.

Loi Denormandie 2020: ajout d’œuvres éligibles

La proposition de financement 2020 fournit de nouveaux détails et élargir la liste des emplois éligibles à 25% du coût de l’opération.

À partir de 1la glace Janvier 2020, l’assainissement, la modernisation et l’aménagement des espaces de vie (sous-sol et grenier inclus) seront ajoutés à la liste des travaux éligibles.

Enfin, toute création d’espace de vie supplémentaire dans la maison le sera également éligible à l’exonération fiscale.

Qui est Julien Denormandie?

Julien Denormandie en est un Homme politique français né le 14 janvier 1980 à Cahors.

De 2012 à 2018, il a été successivement conseiller de la ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq, directeur général adjoint du ministre des Finances Emmanuel Macron, secrétaire général adjoint de “En Marche!” et secrétaire d’État auprès du ministre de la cohésion territoriale.

Depuis le 16 octobre 2018, c’est lui Ministre responsable de la ville et du logement, fonctionnalité nouvellement créée. Il travaille sous la direction de Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion territoriale et des relations territoriales, comme par la suite Jacques Mézard en octobre dernier à ce poste.

Rejoins le club

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here