Rejoins le club


Mis à jour

Exonération fiscale avec la loi Pinel
Ezra Bailey / Getty Images

L’intérêt de la loi Pinel

La loi Pinel vise à promouvoir la construction de logements dans les zones dites tendues, à soutenir l’investissement locatif et également à développer une offre de logements locatifs pour les ménages sans accès au parc social et éprouvant des difficultés à trouver un logement sur le marché libre. Pour l’investisseur, l’avantage est double: obtenir une exonération fiscale, mais aussi créer de la richesse. Un autre avantage est la possibilité de louer le logement à un membre de la famille, à condition que ce tiers ne soit pas lié au ménage fiscal du propriétaire.

Le principe de la loi Pinel est clair: une personne peut acquérir ou construire une nouvelle maison jusqu’au 31 décembre 2021 bénéficier d’une exonération fiscale. En contrepartie, il s’engage à la louer nue comme résidence principale à un tiers (dont le revenu de référence fiscale ne dépasse pas un certain plafond) pour une durée d’au moins 6 ans à un prix inférieur au prix constaté sur le marché (env. 20%). L’unité peut être prolongée jusqu’à 9 ou 12 ans. Il est également possible de bénéficier de la loi Pinel en effectuant des travaux. Cela s’applique aux maisons anciennes qui font l’objet de travaux à convertir en maisons neuves, aux maisons qui font l’objet de travaux de réhabilitation pour répondre aux caractéristiques de la décence et aux locaux qui sont convertis en maisons.

Remarque: depuis le 1er janvier 2018, les logements situés dans une zone contractuelle de revitalisation des défenses sont également concernés.

L’exonération fiscale peut alors s’élever à 12, 18 ou 21% du prix d’achat de la maison, selon l’option fiscale choisie, avec le double seuil pour un investissement de 300 000 euros par. Année et un plafond de 5.500 euros par SQM. De plus, la réduction d’impôt ne peut s’appliquer qu’à un maximum de deux logements par an.

>> Lire aussi – Unité Denormandie: conditions et montants

Où investir

Le programme est réservé aux zones géographiques où le besoin est réel et où la demande de loyer est élevée. Le logement doit être situé dans les zones A, A bis et B1. Sont particulièrement concernés: Paris et ses agglomérations, la Côte d’Azur, le Genevois français, les agglomérations de plus de 250 000 habitants et les DOM. Depuis le 1er janvier 2018, les logements de la zone B2 ne sont plus concernés par la loi Pinel.

Pour en savoir plus sur le zonage de votre commune, rendez-vous sur le site du ministère de la cohésion territoriale.

>> Notre service – Retrouvez tous les programmes de logements neufs et d’exonérations fiscales actuellement en vente en France

loft louer

Selon la région, le plafond de location peut varier. En 2019, le plafond est de 16,96 euros par. M² pour la zone A bis, 12,59 euros pour la zone A et 10,15 euros pour la zone B1. Et enfin 8,82 euros pour la zone B2.

Rejoins le club

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here