Rejoins le club

Nous présentons ici divers investissements à l’étranger qui offrent une exonération fiscale intéressante. Investissez dans les DOM-TOM et profitez d’avantages fiscaux. Loi Girardin, FIP Overseas et loi Pinel …, voici un aperçu des meilleurs mécanismes pour investir à l’étranger et réduire les impôts.

Il existe deux systèmes principaux qui donnent droit à des avantages fiscaux en contrepartie d’un investissement à l’étranger: la loi Girardin et la FIP. Le premier mécanisme permet aux contribuables d’investir cette année dans des PME ou des logements sociaux à l’étranger, tout en bénéficiant d’un avantage purement fiscal à partir de l’année prochaine. Cliquez ici pour en savoir plus sur votre avantage fiscal potentiel avec la loi Girardin et ici pour plus d’informations sur notre offre Girardin. FIP Outreamer vous permet d’investir dans des PME à l’étranger et de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 38% du montant investi. Cliquez ici pour découvrir notre offre.

Départements d’Outre-Mer: exonération fiscale Girardin versus crédit d’impôt outre-mer

Deux types d’avantages fiscaux sont liés à l’investissement dans les DOM-TOM: la réduction d’impôt et le crédit d’impôt. Si l’exonération fiscale Girardin Overseas, initialement disponible jusqu’au 31 décembre 2017, a été prolongée jusqu’à fin 2025 dans les 3 départements et régions d’outre-mer (Guadeloupe, Réunion et Mayotte) ainsi que dans les 2 communautés uniques (Guyana et Martinique), il est progressivement remplacé par un crédit d’impôt.

La loi Girardin est un système d’exonération fiscale à l’étranger qui permet aux contribuables investissant dans les secteurs de l’immobilier productif et social à l’étranger de bénéficier d’une réduction d’impôt variant entre 110 et 116% du montant investi.

Il est entré en vigueur en 2003 et est un dispositif de soutien à l’étranger destiné à compenser les difficultés propres aux DOM. Ceux-ci, notamment liés à l’isolement géographique et à l’insularité, comprennent:

  • Forte dépendance à la métropole;
  • Difficultés économiques et sociales: chômage élevé (en particulier pour les jeunes); Résident, etc.
  • Accès limité au crédit bancaire pour les entreprises;
  • Une pénurie importante de logements sociaux, alors que la croissance démographique est forte et que de nombreux ménages ont de faibles ressources.

Exonération fiscale en vertu de la loi Girardin industrielle

Cette incitation fiscale à l’investissement productif dans les territoires d’outre-mer est progressivement remplacée par un crédit d’impôt à partir du 1st Janvier 2018, tout en restant disponible pour les petits investissements jusqu’au 31 décembre 2025. A noter que la déduction fiscale présente un inconvénient majeur, notamment pour les PME: c’est à l’entreprise d’avancer les fonds, elle ne reçoit pas son modèle fiscal par la suite. À l’inverse, Girardin permet à l’entreprise de se préfinancer et constitue ainsi un atout majeur pour les entreprises étrangères.

En détail, les délais pour remplacer l’utilisation de l’investissement industriel à Girardin par l’utilisation du crédit d’impôt en fonction du chiffre d’affaires sont:

  • 1er janvier 2015: chiffre d’affaires supérieur à 20 M €
  • 1er janvier 2018: chiffre d’affaires supérieur à 15 M €
  • 1er janvier 2019: chiffre d’affaires supérieur à 10 M €
  • 1er janvier 2020: revenus supérieurs à 5 millions de DKK EUR
  • 1er janvier 2021: un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions DKK EUR

En vertu de la loi Girardin, les contribuables investissant à l’étranger peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt variant entre 110% et 116% des montants investis. Les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés avec un chiffre d’affaires inférieur à 20 millions d’euros par an peuvent également investir, où l’avantage fiscal prend alors la forme d’une déduction du bénéfice imposable.

Les subventions permettent d’acquérir du matériel neuf loué à des sociétés étrangères pour 5 ans, où il leur est vendu pour un euro symbolique. Un partenariat général sert d’intermédiaire entre les investisseurs et l’opérateur local

Exonération fiscale en vertu de la loi Girardin, système “New Energy”: un investissement dans l’énergie verte

Le nouveau système énergétique a été ouvert en 2017 à des fins de transition écologique. Une aide fiscale est accordée pour financer les chauffe-eau solaires pour les personnes résidant en Martinique et en Guadeloupe. Ces communautés ont une exposition à la lumière qui permet son exploitation, mais reste à la traîne en ce sens par rapport à d’autres départements comme la Réunion, qui sont déjà équipés dans le cas. Ils sont commercialisés au bout de 5 ans au même titre qu’une opération Girardin industrielle.

calendrier de mise en place du crédit d'impôt dans les départements et territoires d'outre-mer

Le crédit d’impôt vise à faciliter les investissements dans les entreprises à l’étranger en réduisant leur fiscalité: une entreprise qui investit bénéficiera l’année suivante d’un crédit d’impôt ne pouvant excéder 45,9% du montant investi. Si l’entreprise ne paie pas d’impôt sur les sociétés, elle reçoit un remboursement de l’État. Cependant, pour que cette unité soit efficace, l’État doit mettre en place un système de préfinancement fiable afin que les entreprises étrangères n’aient pas à utiliser leurs propres fonds pour faire leurs investissements …

Exonération fiscale en vertu de la loi Girardin sur le logement social: un investissement dédié aux projets immobiliers sociaux.

L’investisseur finance le logement social dans les départements français d’outre-mer, qui fait toujours défaut dans le COM, où de nombreux habitants sont éligibles à ce type de logement. Depuis 2020, seul le COM est éligible au programme de logements sociaux Girardin. Les DOM ne sont plus le terrain pour ce type d’opération. En résumé, les logements sont loués pour une période de 5 ans à un organisme local de logement social qui les sous-loue à des personnes qualifiées. Après la fin des 5 ans, l’hébergement sera définitivement transféré à OLS.

Exonération fiscale pour la Nouvelle-CalédonieNos territoires d’outre-mer sont constitués d’îles (autres que la Guyane française) et sont situés à des milliers de kilomètres de la France (6700 km pour Wallis et Futuna), l’isolement et l’éloignement de la métropole constituent donc des handicaps structurels pour leur développement économique. De plus, l’accès limité aux prêts bancaires ajoute à ce handicap géographique. Le système d’exonération fiscale Girardin, en tant que mécanisme fiscal incitant les contribuables à investir en Outre-Mer, est en ce sens une véritable bouffée d’air frais pour nos joyaux d’outre-mer …

Loi Pinel outre-mer

Loi Pinel outre-mer

La loi Pinel à l’étranger permet aux contribuables d’investir dans l’immobilier locatif dans les départements et territoires d’outre-mer tout en bénéficiant d’une baisse d’impôt: l’investisseur s’engage à louer son bien pour 6 à 9 ans, avec une extension possible à 12 ans. En contrepartie, il obtient une réduction de son impôt sur le revenu égale à 23% de la valeur du bien pour une durée de location de 6 ans, 29% pour un passif de 9 ans ou même 32% pour un passif de 12 ans.

Pour les investissements à l’étranger, le plafond de réduction d’impôt est porté à 18 000 € au lieu de 10 000 €, similaire à celui des investissements Girardin.

Comme le système Pinel en France métropolitaine, le bien acquis doit être neuf ou ancien réhabilité et le prix plafond sur lequel est calculée la réduction d’impôt est également de 300 000 €

FIP Overseas: 38% de réduction d’impôt sur le montant investi!

Le FIP outre-mer permet de financer des PME opérant dans les départements et collectivités d’outre-mer

Les abonnés peuvent bénéficier d’une réduction de leur impôt sur le revenu égale à 38% du montant investi (similaire à FIP Corse) dans les PME des DOM. Ce taux sera ramené à 30% d’ici fin 2020 conformément à la réglementation européenne, mais les investissements réalisés avant leur mise en œuvre entraîneront une réduction d’impôt au taux actuel.

Par conséquent, étant donné que les paiements maximaux admissibles sont de 12000 € pour une personne seule, veuve ou divorcée et 24000 € pour un couple marié ou civil, l’avantage fiscal peut atteindre 4560 € (12000 * 38%) et 9120 € (24, respectivement). 000 * 38%).

Les fonds investis sont gelés pour une durée minimale jusqu’au 31 décembre 2027. Cette durée peut être prolongée par la société de gestion pour deux périodes consécutives d’un an, soit. jusqu’au 31 décembre 2029. pour Inter Invest Overseas Overseas Investment # 2 est fixé au 30 juin 2020. Ce fonds investira au moins 70% dans des titres de PME opérant dans la zone géographique comprenant l’Atlantique, le Pacifique et l’Inde océans. Le reste des actifs est constitué de parts de sociétés d’investissement monétaire ou de fonds d’investissement alternatifs du même type.

Grâce au lobbying des élus locaux et de certains acteurs de l’investissement à l’étranger (dont Inter Invest est un acteur de référence depuis 1991), l’extension des FIP à l’étranger en 2015 a déjà permis à de nombreuses entreprises d’embarquer des ultra-marins pour enfin bénéficier d’un une croissance importante pour accompagner le développement des départements et territoires d’outre-mer.

Ce type de fonds est investi au moins à 70% en titres de PME opérant dans DOM-COM.

Contactez-nous pour en savoir plus sur les avantages fiscaux liés à l’investissement dans les DOM-TOM.

Rejoins le club

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here