Rejoins le club

Après avoir négocié les conditions du prêt avec votre banquier, ce dernier émet une offre de crédit. Sa validité, ses délais et conditions d’acceptation ou de retrait de l’offre sont régis par la loi. Suivez les instructions!

Durée de l’offre de prêt: 30 jours

L’offre de prêt hypothécaire est envoyée par la banque gratuitement à l’emprunteur sur papier (Liste d’adresses, par lettre recommandée avec accusé de réception la plupart du temps) ou un autre support durable. Il ne doit pas être remis de main en main.

L’offre est valable 30 jours au moins de son reçu de l’emprunteur. Pendant cette période, la banque doit conserver les termes de son offre inchangés.

Délai d’approbation de l’offre de prêt: 10 jours

Après avoir reçu l’offre de crédit, l’emprunteur en a un délai minimum obligatoire de 10 jours calendrier pour la réflexion et commence le lendemain de la réception de l’offre. Vous ne pouvez donner votre acceptation qu’à l’expiration de ce délai. Vous pouvez donc retourner l’offre à votre prêteur à partir du 11ème jour par lettre datée et signée.

Vous recevrez l’offre le 6 mars. Vous pouvez l’accepter à partir du 17 mars, pas avant.

Période d'approbation

Pour exprimer votre acceptation, vous date et signe l’offre et vous renvoyer par mail à la banque. Pour vérifier le respect du délai d’acceptation de 10 jours, le cachet de la Poste est pris en compte.

Délai d’annulation du prêt pour non-réalisation de la transaction immobilière: 4 mois

Le contrat de prêt est accepté à condition que la transaction immobilière financée par ce crédit (acquisition, construction ou construction) soit réalisée dans les 4 mois. À la fin de ces 4 mois, lorsque le contrat d’achat du bien n’est pas signé, l’accord de crédit est automatiquement annulé.

L’emprunteur n’est plus lié par le prêt. Il doit rembourser tout le prêt déjà payé et les intérêts dus pour cette période. De frais d’études peut être demandée par la banque, à condition que ces frais soient mentionnés dans l’offre de crédit. Leur montant est limité à 0,75% du montant du prêt, limité à 150 €. Aucune autre compensation de l’emprunteur ne peut être exigée par la banque.

Cette les parties peuvent prolonger une période minimale de 4 mois, acheteur et vendeur.

Condition suspensive pour l’obtention du crédit: 1 mois

Lorsque l’acheteur d’un bien immobilier finance son acquisition, en tout ou en partie, par une hypothèque, le compromis ou la promesse de vente comprend nécessairement un suspendre la condition de réussite prêt (s) demandé.

Cette condition suspensive est valable au moins un mois de la signature du contrat de vente provisoire. UNE durée plus longue peut être mentionné dans le compromis ou la promesse de vente. Ou quoi le délai peut être prolongé à la fin de la période minimale. Dans les deux cas avec l’accord du vendeur et de l’acheteur.

Vous avez en pratique au moins un mois pour trouver le prêt. Si la banque vous refuse le crédit, la vente peut être annulée sans frais. Le montant payé lors de la signature de la promesse de vente, généralement 10% du prix de vente, vous est remboursé.

Vous devez effectuer un certain nombre d’étapes: Demander un prêt, informez le vendeur de vos démarches dans un délai fixé dans l’avant-contrat. Le précédent conditionnel ne vous autorise pas à renoncer à demander l’hypothèque. En cas de négligence, vous devez payer le prix de vente convenu.

Oubliez les avantages de la clause suspensive, soyez conscient des conséquences

Vous pouvez renoncer au bénéfice du précédent en plaçant une note manuscrite dans le contrat de vente préliminaire. Mais attention aux conséquences de cette exception. Si vous devez recourir à un prêt, vous ne pouvez pas bénéficier des dispositions protectrices de la loi. Si vous n’obtenez pas le prêt et que vous devez renoncer à votre achat, vous devrez remettre le montant payé au vendeur lors de la signature de l’engagement de vente.

Rejoins le club

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here