Rejoins le club

Dans cette série d’articles, le planificateur financier indépendant Clément Hudon répond aux questions des lecteurs de Hardbacon (écrivez à [email protected] si vous avez des questions). Dans le texte suivant, il répond à un lecteur qui s’interroge sur les avantages et les aspects fiscaux d’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ouvert auprès d’un courtier en ligne lors de l’achat d’actions.

Le compte CELI peut être utilisé pour investir dans des actions, mais évitez d’effectuer trop de transactions. En effet, certaines recherches sur Internet montrent que Revenu Canada est assujetti au CELI et que certains spéculateurs boursiers ont eu de très mauvaises surprises au cours des dernières années.

Malgré cela, l’utilisation d’un CELI demeure un très bon moyen d’investir, à condition de respecter quelques règles, puisque vos bénéfices avec un compte régulier sont imposés et vos pertes sont déductibles, ce qui n’est pas le cas pour le CELI. En fait, avec le CELI, vous conservez toutes vos déclarations.

Prenons l’exemple fictif Ludovic. Quand il avait plus de 18 ans en 2009, son espace de cotisation CELI est de 57 500 $ pour 2018.

Ludovic ouvre un compte CELI avec un courtier en ligne et y dépose 5 000 $ pour acheter des actions, après quoi son solde d’espace de cotisation CELI tombe à 52 500 $ (57 500 $ – 5 000 $ = 52 500 $).

Six mois après avoir acheté des actions via son compte CELI, il les vend pour 7 500 $. Ce gain de 2 500 $ n’est pas imposable grâce aux propriétés fiscales du CELI.

Même s’il transfère 4 000 $ sur son compte courant, il ne paie pas un centime d’impôt sur ses 2 500 $ de gains.

Cependant, en retirant 4 000 $ de son CELI, Ludovic perd la possibilité d’utiliser tout son espace de cotisation au cours de l’année en cours. Son espace de cotisation au CELI demeurerait inchangé à 52500 $ jusqu’au 31 décembre 2018.

À 1st En janvier 2019, il était censé récupérer ses droits de cotisation de 4000 $, auxquels nous avons ajouté la cotisation CELI autorisée jusqu’en 2019, soit. 5 500 $, pour un total de 62 000 $ (57 500 $ – 5 000 $ + 4 000 $ + 5 500 $ = 62 000 $).

Il est donc important de respecter vos cotisations au CELI. Si vous ne savez plus combien votre espace de contribution est, vous devez savoir Revenu Canada peut confirmer votre solde en tout temps.

Plus précisément, cela signifie que si vous investissez 57 500 $ en 2018 dans un compte CELI et que votre achat d’actions devient «miraculeusement» 1 057 500 $ en 2028, dix ans plus tard, vous pourrez tout retirer sans payer d’impôt. .

Cela signifie également que le 1er janvier, l’année suivant le retrait, donc en 2029, vous venez d’augmenter votre plafond CELI de 1 000 000 $. Votre contribution maximale sera alors d’un million, + 57500 $ + augmentation des cotisations entre 2019 et 2029.

Cette façon d’augmenter votre espace de cotisation CELI est actuellement autorisée, mais peut changer comme les mêmes spéculateurs boursiers mentionnés au début de l’article appris.

La morale de l’histoire? Vous pouvez quitter le CELI sans limites et sans effets fiscaux, mais lorsque vient le temps de cotiser, prenez le temps de vérifier le montant maximum autorisé par Revenu Canada.

Rejoins le club

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here